Categories
Me Myself&I

Bring Your Sweet Loving Back


Pff, pff. Il fait super beau, je reviens de ma petite session de basse du midi et j’ai la pêche. Enfin c’est déjà redescendu d’une bonne moitié parce que je suis à nouveau devant mon pc au disque dur moisi, à faire des pps pour papa.


Ca me fait suer parce que j’ai l’énergie là, mais je sais que ce soir quand il fera nuit et que je rentrerais chez moi, j’aurais plus du tout la pêche pour faire du son. Avant même de bédave. Ben ouais le soir c’est sympa pour bosser pépère mais c’est pas le top. Déjà t’as une journée de “boulot” dans les pattes et pi deuz, une fois que t’es parti, faut plus trop pouvoir regarder l’heure et troiz, t’as pas du tout les mêmes vibes la nuit, ça donne envie de partir dans des délires bien particuliers… Bon le vendredi soir c’est possible, mais t’as une semaine dans les genoux par contre. T’as une putain d’envie de te détendre quand même.


Ce midi j’étais Aaron Mills et TM Stevens, et j’étais on_stage. Autant dire que ça pulsait ! Mais dans ces moments de bravoure j’ai envie de faire du son et pas retourner me faire chier la bite oui parfaitement, à la COGIP…


Je chante de plus en plus d’ailleurs, c’est trop bon de faire une ligne mélodique sur sa 4 cordes et d’en rajouter une par dessus avec ses cordes persos, toujours dans les graves ;)


Cette semaine j’ai eu l’heureuse surprise d’avoir des nouvelles de deux femmes (pour changer…) que j’admire particulièrement: Susana et Sporenda. Susana, c’est une amie/amante que j’ai eu quand j’avais 15ans. C’était juste mortelle comme situation, j’en ai des souvenirs plein la tête. Je crois que je n’aurais jamais plus une poitrine aussi fascinante dans les mains… Bref, elle est internationale, parle 4 ou 5 langues et vit en Angleterre, et elle m’a envoyé une photo d’elle. Sans déconner, quand tu n’as pas revu quelqu’un depuis des années, et que tu reçois une photo de 2300*1500 pixels de sa bouille, ça fait plaisir, maiiiiis graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaave !!!!! So real… On va peutêtre se capter d’içi dans peu de temps quand même merde, elle en banlieue londonienne, moi en banlieue parisienne, ya moyen punaise… Je crois qu’elle stresse un peu de croiser mes parents (ouais parce qu’en fait elle était venue apprendre le français chez ouam pendant un an, je vous fait pas de dessins sur comment j’ai passé mes nuits quelques mois après son arrivée), vu que bon, je crois pas qu’ils lui manquent plus que ça…hum.


Et Sporenda. Aaaaaah Spo… Cette femme est absolument incroyable… Rencontrée sur le forum des Chiennes, rencontrée dans la vraie vie au tour d’un repas et de vin, en face de moi durant quelques heures, elle dégage une sérénité à toute épreuve. D’une clairvoyance -et pour le coup le mot n’est pas vain- hallucinante, elle m’a totalement transformé, dans ma vision des relations hommes/femmes, femmes/hommes, plus que n’importe qui.


Voilà, typiquement, le genre de choses qui me faisait réfléchir à toute vitesse: Elle répond à un crétin qui pense encore que les prostituées ne sont pas à plaindre et que beaucoup choisissent ce métier parce que ça rapporte des thunes:


“y a différents échelons dans la prostitution, certes. Et une call girl ou une porno star peut bien gagner sa vie, et apprécier l’autonomie économique qu’elle acquiert ainsi. Mais ce que nous rejetons en tant que féministe, c’est justement le fait que pour une femme, le plus sûr moyen de vraiment gagner de l’argent, ça reste encore de monnayer son physique et son sexe. Soit au forfait, en épousant un homme aisé ou riche, genre Nadine de Rothschild, soit à la pièce, en étant prostituée ou porno star (ou autres métiers féminins basés sur le physique.)
Crois-tu que si les femmes avaient atteint une vraie égalité économique avec les hommes, elles ne préféreraient pas gagner de hauts salaires en étant PDG, politicienne ou chirurgienne plutôt que d’en passer par là? L’égalité professionnelle des femmes stagne, certains disent même recule, ça a fait la une de plusieurs mags récemment–27% en moyenne d’écart salarial toutes catégories confondues, 4% de femmes dirigeantes d’entreprises, et encore, il s’agit de petites entreprises. Sans l’aide économique des hommes, statistiquement, une femme est condamnée au mieux à végéter économiquement; celles qui réussissent par elles-mêmes sont citées en exemple, justement parce qu’elles restent une rareté. Donc les Nadine de Rothschild et les pornos stars sont des réalistes qui ont bien vu que la société ne leur donne pas le choix des armes et qui utilisent le peu de moyens dont disposent les femmes pour gagner de l’argent.”


Et des textes intéressants comme celui là, j’en ai des pages… Non vraiment je la remercierai jamais assez pour l’ouverture d’esprit qu’elle m’a suggéré. Si je suis convaincu du bien fait du féminisme, c’est grâce à elle. Si je suis convaincu que la prostitution est une horreur et un esclavage autorisé pour la moitié de la planète essentiellement (50% des hommes, sont des femmes), c’est grâce à elle. C’est elle encore, qui a poussé des femmes à témoigner sur un thread dur, mais au combien instructif, des traumatismes que subissent les femmes.


Voilà, encore des femmes qui comptent dans ma vie…

Categories
Me Myself&I

Real folks

“Vazy vas t’faire enculer sale pute !”


Samira sourire aux lèvres, à sa copine, 12h20 à la sandwicherie.


<soupir>

Categories
Me Myself&I

let’s spend some time


Week-end ultra rapide voilà, un samedi après midi à zoner, passer à la Fnac des Halles. Le soir après quelques litres de binouzes et quelques spliffs, on s’est couché au petit matin en rejouant à la Mégadrive sur PC avec une manette Playstation. L’aisance à l’état pure. Re zonage mais en plus fort dimanche aprem à mater les vidéos et pps àlacon des mails que je reçois. Pi il s’est barré et je me suis dit que j’avais pas fait de son pendant deux jours, c’est vraiment pas cool. Every day ptin. Du coup je me suis vengé en rangeant tout mes papiers et reléguant les factures et autres relevés de banque estampillés 2004 aux archives. Histoire de dire que j’avais fait quelque chose de *constructif*. Chuis pénible avec ça.


Samedi aprem je me suis donc balladé en banlieue, ça faisait longtemps. J’aime bien la banlieue, je comprends pas pourquoi les gens trouvent ça naze la plupart du temps: En une demi heure tu es en plein Paris, et tu évites les bruits et autres nuisances bien pénibles de la ville. Bon c’est vrai, faut une ‘oiture alors qu’içi à portée de métro, plus besoin sauf, exception (déménagement ou autre).


Les petits pavillons tranquilles… Les oiseaux… Je m’y verrais bien, une cave pour faire du son pépère… De la place… Du silence… C’est ce dont j’ai besoin !


Je connais bien la banlieue parisienne Est et Ouest. A l’Est c’est là où je suis et où j’ai vécu. à L’Ouest c’est là où j’ai travaillé durant 3 ans. C’est beau là bas aussi, on se croirait à Hollywood, sur les hauteurs avec vu sur la ville tout entière. Sur la tour eiffel qui scintille à 22h15 (à peu près). Enfin forcément c’est moins populaire que le 94. Quoique St Maur ressemble fortement au 16ème arrondissement…


Bref plutôt que de raquer sa mère des loyers aberrants pour être en vis à vis dans Paris, je crois que la banlieue c’est un bon plan. Surtout qu’on est vraiment bien desservi niveau transports communs.


En tout cas faut que je me bouge là… Le we prochain je sors un truc là j’ai faim !!

Categories
Me Myself&I

Shake It Down


Je suis transi de froid devant mon pc. Je me tortille sur ma chaise en attendant que l’eau chaude pour le thé du soir soit à 90°c. Je caille parce que effectivement je fais pas trop marcher les radiateurs mais l’année dernière il y en a eu pour 120 euros alors du calme…


J’ai vu le film Pi hier. Sympa. Sound design excellent. Bordel j’ai la main droite gelée. Bon demain je fais un peu de son après les courses et avoir rendu les thunes à mon skate mate. Le soir sgoug passe boire des coups à la maison. On va mater des conneries qui font rire, comme du LesNuls par exemple. Jusqu’au petit matin. Couché torché. Dimanche invisible. Super week-end quoi.

Categories
Me Myself&I

No Hiding Place


Ste honte, je suis allé m’acheter des futes chez Gap. Enfin un fute parce que deux je pouvais pas. A la place j’ai pris 3 calbuts Gap. J’ai une excuse en carton: j’avais à ma disposition des chèques cadeaux pour un montant de 113 euros, et comme on ne peut les dépenser que dans des grandes enseignes et que j’avais besoin de tissus… Va pour le Printemps de Nation… N’empêche j’étais sur le cul: en enfilant le falzard, je me suis aperçu qu’il m’allait comme un gant. Le truc qui ne m’est jamais arrivé, à part avec l’ex costard du père (et oui /o\), retaillé sur mesure. Tout content.


J’ai profité de cet aprem àlacool pour créer deux catégories de posts, et trier les vieux avant que ce ne soit trop épais. Bref pour le moment il n’y a quasiment que du “Me” et même le “Sound&Games” est plein de trucs tournés vers moi. Qu’est ce que vous voulez, j’ai besoin de prouver tout le temps… En même temps c’est un blog hein, pas l’Ircam ou Gamekult. Tiens même les posts, j’arrive pas trop à en faire des rapides, qui claquent, avec la petite anecdote de la journée qui va bien. Non au lieu de ça, je m’étends, je dis (presque) tout. En relisant les vieux, je vois qu’il ya des hauts et des bas. Et que je n’ai quasiment rien foutu du mois de Janvier.


Donc les catégories vont me permettre de trier un peu, de faire des posts avec des vrais trucs intéressants à lire dedans pour ceux qui me connaissent aps en vrai et pour les autres ben déjà il faudrait qu’ils le trouvent le blog. Je l’ai donné à personne…muaha.

Categories
Me Myself&I

Bottle of hope (save the world)


J’ai passé la fin d’après midi à copier des documents sur l’incontinence des personnes âgées. J’ai recopier des pages webs imprimées puis photocopiées. Le tout sous cette bouze de Word 2ooo. Autrement dit, j’ai grave les boules…Oversaouled comme on dit. Qu’est ce que je fous à faire des trucs à la con de ce genre… Ca me déprime bordel… J’ai pas décroché mon tél depuis deux semaines, il y a qu’une personne que j’ai envie de voir.


Je suis déçu. Déçu de la mort de Seb, j’ai pas encore totalement oublié… Déçu que dans la petite pme de mon père ils soient tous aussi misérables en informatique, qu’ils utilisent pour certains depuis plus longtemps que moi. Déçu de voir que personne n’a rien à dire, ne débat pas sur Sensi.org. Déçu que le politiquement correct soit de mise. Déçu qu’on vienne me dire de remanier quelques phrases en anglais de mon site, mais que personne ne m’ai donné de retour sur mes sons. Déçu de la guitare classique qui est trop mal foutue. Déçu du l@rvez Klub sur irc. Déçu que les annonces de job restent sans réponses, pire, l’assos des compositeurs français du jeux video ne répond même pas à travers son forum. Bientôt deux semaines que j’ai laissé un message pour savoir ce qu’il y avait de neuf. Toujours rien.


J’ai envie de bouger du coup. De plus en plus envie d’aller en Californie. Sauf qu’il ya des trucs pas cool aux States, comme ça, ou bien la politique étrangère du gouvernement:  j’aurais beaucoup de mal à accepter un président aussi tebai. En tout cas ça va se décider cette année je crois. Soit je trouve un job içi, soit je trace chez Supabenja avec mes disques durs. Et ma basse.


 

Categories
Me Myself&I

Do you wanna rock


Ce fut la méga teuf de bourgeois, de cadres, de puissants. Plus moi. Sensi n’était pas là et c’est con, on aurait été les deux plus beaux de la soirée. Donc j’étais le plus beau de la soirée, dans mon costard gris avec petites rayures, chemise blanche, gilet assorti et tout et tout… Fallait bien ça, c’est vrai j’étais le seul noir sur 100 personnes dans une pièce, dans ces cas là faut assurer, pas le choix…lol “pfff franchement que des pires meufs, t’as vu” comme on dirait de par chez moi. Effectivement chère moi_de_la_banlieue, il y avait du beau monde. Des filles des filles et des filles toutes plus belle les unes que les autres. Sympa de transpirer sur un dancefloor privé avec des filles de partout. Bon y avait des mecs aussi m’enfin un peu plus assis quand même. Comme d’hab’ quoi. Avant je dansais pas. Maintenant c’est 3h min voir toute la nuit comme samedi. Un Dj pas tiptop comme on pourrait le croire mais ça globalement du son correct -house- et les ptis classics funk en début de soirée, Oliver Cheatam en tête. On échappe pas à Get Down Saturday Night.


Mon frigo est plus vide que jamais et mon ventre est remplis de riz. En guise de dessert, la fin de ma canette d’Oasis de ce midi. Vivement mes prochains 400 pétro-golmons.

Categories
Me Myself&I

Blues For Salvador


Ce week-end commence très mal. Cet enfoiré de Seb qui s’est tué. Je ne le connaissais pas mais tout un tas de souvenirs me remonte, des souvenirs de lecture de Joystick, les souvenirs de poilades sur les délires, les souvenirs autour de ce petit monde, harold et Joystick chez la grand mère, harold et Joystick à Paris, dans la Nièvre, la voiture, mon lit… A une époque sans net, sans téléphone portable, le lien avec ce putain de mensuel était un des meilleurs moments de ma vie d’ado. Et Seb en mettait une belle couche. J’avais tout archivé mes vieux Joy dans des cartons, avec mes vieux mags de basket et de skate, avec écrit sur chaque face, “ne jamais jeter”. La quasi totalité de mon adolescence était enfouit dans ses boites en papier. Pour une raison qui m’échappe encore ces connards de parents les ont jetés, il n’y a pas si longtemps d’ailleurs. Je leur pardonnerai jamais. Ca à l’air con comme ça, c’est vrai c’est que des putains de vieux magazines papiers traitant d’un truc qu’ils supportent que difficilement, les jeux vidéo. Mal écrits tout ces trucs en plus. Connards de parents.


Ces journaux m’ont donné l’envie de bosser dans ce domaine. Je me souviens encore de l’interview de l’autre qui faisait du son pour le jeu Dune. Ces journaux étaient ce qui me rendait le plus joyeux chaque mois. Rien à foutre des jouets. Rien à foutre des fringues, des scootaires, de ce que tu veux. Par contre il me fallait mon Joy. 25 balles/mois et j’étais le plus heureux. Combien de fois mes grand parents ont-ils pu le vérifier… Eux aussi vont bientôt s’en aller, je le sens. Le grand père, il emmène pas large.


Bref, c’est comme qui dirait une page qui se tourne…


See U Seb,

Categories
Me Myself&I

Let It Happen


Oh comment chuis énervé. Ca m’énerve cette anémie française là putaiiin… On couine, on dit que tout le monde est d’accord avec les problèmes du public mais c’est archi faux !! On veut pas réformer, ou plutôt une certaine tranche de la population ne veut pas et a les moyens de le dire en faisant la grève, en faisant chier les autres. 10 ans que ça dure. Les rapports ultra sérieux qui disent que c’est une nécessité ? Foutaises. Ben voyons. Pendant ce temps le chômage ne baisse pas et qui se le prend en pleine face ? Ben beaucoup qui ne peuvent pas faire la grève. Et surtout, tout le monde évite le sujet. Ca c’est hyper grave.


Quand à mes amies ChiennesdeGarde, elles pètent les plombs. Les sujets s’embourbent dans des oppositions de vécu/pas vécu et les principes sont relégués en arrière plan. La cause n’existe plus.


Et je viens de lire quelques heures plus tard que Seb, de chez Joystick s’est donné la mort hier soir. J’ai lu son blog en commençant par les archives sans même penser qu’il écrirait qu’il en finirait avec la vie… C’était un joyeux drille, le genre à pisser dans la fontaine chez Microsoft à Seattle, comme il a pu le faire à la grande époque du magazine Joystick. Le mec qui te donnait du bonheur chaque mois à lire ses conneries ou bien à les visionner. Il avait par la suite bosser sur Stupid Invaders le jeu et aussi la série je crois. Il s’est fait broyer par cette société pourrie. Damn.

Categories
Me Myself&I

seventh mountain


J’écoute The Pillows, un groupe de rock japonais since 89 comme le dis leur site officiel. C’est la bande originale de KuriKuri, FLCL quoi… C’est sympa et puis ça remémore l’anim. Faut que j’en fasse un post bordel.


Ce midi je me rejouais tranquillement Alligator Woman l’album de Cameo et j’ai eu de gros souvenirs des vacances de l’été dernier. Marrant comme les souvenirs sont indétronables dans nos esprits… A chaque fois qu’on me dit “ouais tel album tue” c’est qu’en fait il est rattaché à une part de l’individu, une part de sa vie, de son vécu. C’est hyper subjectif le son…


Bon soyons positifs. Je me fais pas pourrir mon blog avec des comment-spam, ça prouve que le dottext (c’est le site du créateur du .Text), c’est super bien foutu. Et puis samedi ça va être la méga teuf. Et puis Maïa, elle a méga grave raison. Et puis hier il faisait tellement beau que je pouvais jouer en t-shirt de la basse, fenêtre ouverte, sisi ! Et puis Jeff Lorber; album Galaxian, ça cogne… Et puis… I love U…